DIU Européen de Chirurgie Oncologique | Société Francophone de Chirurgie Oncologique
15707
page-template-default,page,page-id-15707,bridge-core-1.0.4,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-13.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive
 

DIU Européen de Chirurgie Oncologique

Enseignement Européen de Pratique Chirurgicale en Cancérologie | Programme 2019 - 2020

Vous êtes chirurgien ? Devenez cancérologue !

La cancérologie

  • Les spécificité de la chirurgie oncologique sont liées aux propriétés des cancers.
  • La qualité de la prise en charge d’un patient atteint d’un cancer sera optimisée par les connaissances du chirurgien en cancérologie.
  • Ces connaissances jouent un rôle très concret dés le début de la prise en charge, avant même toute intervention, avec la bonne analyse du dossier clinique, la participation très active à la RCP, l’intégration de l’acte chirurgical dans la globalité multidisciplinaire du traitement et le suivi.
  • Les principaux thèmes abordés dans cette partie sont l’épidémiologie, la carcinogenèse, l’immunologie des cancers, l’oncogénétique, l’anatomie pathologique, l’oncogénétique.
  • Pour bien positionner l’acte opératoire dans le parcours de soins il faut avoir des notions d’imagerie, de chimiothérapie, d’hormonothérapie, de thérapie ciblée, de radiothérapie

SESSIONS
2019 – 2020

Marseille
Nantes
Lyon

Voir les objectifs pédagogiques

Objectif pédagogique

Le DIU de chirurgie oncologique s’inspire de ce qui existe dans de nombreux pays européens, sous l’influence notamment de l’European Society of Surgical Oncology et l’European Board of Surgery.

L’objectif de ce DIU de chirurgie oncologique est d’apporter un enseignement spécifique, transversal des relations entre chirurgie et cancer.

Cette proposition pédagogique est complémentaire de l’enseignement de la cancérologie intégrée dans les enseignements des spécialités d’organe.

Le DIU de chirurgie oncologique va compléter la formation en cancérologie, apporter des éléments de réflexion transversale et contextualiser l’ensemble des acquis dans des exemples pratiques de situation réelles. Le mélange des spécialités d’organe autour de la prise en charge du cancer, à la fois dans les participants et dans la conception du programme est un élément enrichissant la réflexion.

Voir les thèmes abordés

Les thèmes abordés sont divers :

  • la cancérologie générale entièrement revue et adaptée aux besoins des chirurgiens pour comprendre la cancérogenèse, les mécanismes de résistance, les mécanismes immunologiques mis en jeu dans les immunothérapies, les anti-angiogéniques et les conséquences chirurgicales, les enzymes de réparation de l’ADN et les traitements ciblés, les liens entre cancer et génétique.
  • Epidémiologie, dépistage, les données actualisées
  • L’étape du diagnostic, la radiologie interventionnelle diagnostique, les informations à attendre des résultats anatomopathologiques, les informations dont doit disposer l’anatomopathologiste, la place de l’examen extemporanée
  • Les modes de diffusion des cancers, l’intérêt des différentes explorations ganglionnaires et leurs modalités, l’apport des différents types d’imagerie dans le bilan d’extension, locorégionale ou métastatique
  • Chimiothérapie, de l’hormonothérapie, des thérapies ciblées, de la radiothérapie, de la curiethérapie : modalités, morbidité et impacts chirurgicaux
  • La préservation de la fertilité, chez l’homme ou la femme, les questions de sexualité, chez l’homme ou la femme
  • La réunion de concertation pluridisciplinaire : stratégie pluridisciplinaire et propositions de chirurgie première et traitements adjuvants, de traitement néoadjuvant et des conséquences sur l’acte chirurgical, les propositions de traitement chirurgical conservateur ou radical. Illustration par des exemples dans différents domaines.
  • Les tumeurs rares : sarcomes, tumeurs neuro endocrines, tumeurs rares du péritoine….
  • L’éthique en chirurgie oncologique : entre option scientifique et choix du patient
  • Les terrains particuliers : patients à risques familiaux, oncogériatrie
  • Les modalités d’hospitalisation : la chirurgie ambulatoire, l’organisation de la sortie, PRADO, Hospitalisation à domicile
  • Anesthésie : les objectifs plus spécifiques de cette consultation, la réduction des risques, la remise en question du geste, l’anticipation de la douleur, prévoir l’USC, la réanimation
  • La pré habilitation avant chirurgie oncologique : nutrition, activité physique, bilan ferrique, aspects psychologiques
  • Les controverses entre chirurgie et traitements médicaux, radiothérapie ou association radio chimiothérapie.
  • Les traitements combinés, chirurgie plus chimiothérapie, chirurgie plus radiothérapie
  • L’information du patient, le dispositif d’annonce dans son organisation et son contenu, l’information spécifique sur les traitements radicaux et les options de reconstruction
  • La reconstruction d’organe ou de fonction, différée ou immédiate, autologue ou avec prothèse, les discussions des options, les innovations techniques, matérielles. Illustration par des exemples dans différents domaines.
  • La notion de programmation chirurgicale : l’acte est programmé en fonction de l’organe, du bilan d’extension, des marges d’exérèse à obtenir. Illustration par des exemples dans différents domaines
  • La chirurgie mini invasive, coelioscopie, robotique, chirurgie transorificielle. Illustration par des exemples dans différents domaines
  • Les lambeaux utiles en chirurgie oncologique.
  • La chirurgie de recours : quels actes (complexité de l’acte, rareté du matériel nécessaire, soins aigus post opératoire….), quelle organisation
  • Le compte rendu opératoire, les éléments importants, les scores, la standardisation
  • Les suites post-opératoires, la radiologie interventionnelle, les registres de morbi-mortalité, la RMM
  • La réhabilitation améliorée après chirurgie en cancérologie
  • La surveillance post thérapeutique : objectifs, modalités, résultats
  • La prise en charge de la récidive : comment s’évalue la place de la chirurgie, la chirurgie chez un patient multi-opéré, chez un patient irradié, controverse
  • La prise en charge de la métastase : stratégie pluridisciplinaire, place de la chirurgie, notion de patients oligo métastatiques, exemples de stratégie d’association de chirurgie et de destruction
  • La recherche en chirurgie : les principales modalités, les cohortes, les essais randomisés
  • La lecture critique d’articles en recherche en chirurgie
  • Les autorisations d’activité en chirurgie oncologique

Organisation

Les chirurgiens pourront s’inscrire quelle que soit leur spécialité d’organe.

L’enseignement est national, multidisciplinaire, avec la participation d’enseignants de diverses spécialités. Le corps de l’enseignement est présentiel, ouvert d’octobre d’une année à Mai de l’année suivante. L’enseignement de l’année universitaire 2019/2020 se déroulera à Marseille, Nantes, Lyon.

L’enseignement est validé par la présence à la totalité de chacun des trois séminaires et la moyenne à l’examen final qui comportera des QCM et des cas cliniques avec QCM progressifs type SIDES.

 

DIU à Marseille

Dates du séminaire
Du mercredi 27 au vendredi 29 novembre 2019

Contact inscription
Eric LAMBAUDIE
LAMBAUDIEE@ipc.unicancer.fr

DIU à Nantes

Dates du séminaire
À VENIR

Contact inscription
Mme Isabelle RIGNER
02 40 16 51 75 – isabelle.reigner@univ-nantes.fr

DIU à Lyon

Dates du séminaire
À VENIR

Contact inscription
Pr Michel RIVOIRE
michel.rivoire@lyon.unicancer.fr

Le DIU vous intéresse ? Prenez contact avec nous !

Pour information, dans certaines facs, le DIU sera proposé sous le nom »DIU de Pratiques Chirurgicales en cancérologie »